Disparition de Jacques Pellissard, fondateur de la revue Griffon

Jacques Pellissard est décédé le mardi 15 janvier 2019. Il avait 76 ans. Originaire du Cher, il n’y fut enseignant qu’un court temps, appelé à rejoindre la Fédération des œuvres laîques du département. En 1976, il est nommé au siège parisien de la Ligue de l’enseignement, chargé du théâtre, de la musique et de la danse. Il rejoint l’équipe de Trousse Livres pour la partie administrative. Il sera ensuite, à la Ligue, chef de service culturel, membre de la Commission ministérielle des chorales, membre du Comité national de la musique, Ligue qu’il quitte en 1986, détaché trois ans à la Fédération des centres musicaux ruraux. Il crée bénévolement, hors de la Ligue, la revue Griffon consacrée à la littérature pour la jeunesse et les Editions Théâtrales, éditeur de théâtre contemporain. À nouveau enseignant (et directeur d’école), à Chartres, de 1990 à 1999, il était secrétaire de l’association gérant le Musée de l’Ecole de Chartres et d’Eure-et-Loir. Donneur de sang à compter de 1962 (208 dons en 52 ans), il fut le président de l’Établissement français du sang (ESF) à la fin des années 2000.

Le CRILJ qui fut de l’aventure Griffon jusqu’à la disparition de la revue fin 2013, perd un ami dont il apprécia le dynamisme, notamment lors des années où, au Salon du livre et de la presse pour la jeunesse de Montreuil, CRILJ et Griffon firent stand commun.

 

Ce contenu a été publié dans Edito-Actualites, PAGE d'ACCUEIL, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.