Décès de Franck Prévot

Voici l’hommage des éditions HongFei à leur auteur Franck Prévot qui vient de nous quitter.

image de Stéphane Girel

Endeuillées,
Frappées de stupeur, 
Attristées,
Démunies,  
Unies dans la douleur avec son épouse, ses trois enfants, ses proches et amis,
Les éditions HongFei ont le grand regret d’avoir appris le décès de Franck Prévot, auteur de plusieurs albums publiés par notre maison depuis 2016, un ami.

Franck écrivait des histoires et de la poésie.
Ses textes lus par mille gens, ceux-là voulurent le rencontrer. Il aima ces gens et ces rencontres.
Elles lui donnèrent mille occasions d’inviter qui le voulait à écrire sa poésie. Et chacun devenait poète en sa présence.
Mais aujourd’hui est vide.
Jusque-là, Franck faisait vivre ses textes auprès des lecteurs petits, grands ou vieux et autres émerveillés. Désormais, c’est à ses textes de faire vivre sa voix.
Franck a choisi sa manière de donner. Avec la même liberté, nous recevons, reconnaissants.  

Loïc Jacob et Chun-Liang Yeh, éditeurs
Le 29 mai 2020.

 

– – – – –

 

Au matin il avait disparu.
Je suis sorti et j’ai regardé notre océan.
Un albatros a dessiné quelques boucles pour me saluer dans l’azur,
avant de s’envoiler au vent du large, vers son poème à lui peut-être.

Bien sûr je voyagerai, comme toi l’ami Franck
En bateau, à pied ou en poésie, peu m’importe.
Et je traduirai le monde
en cent mille milliards de poèmes 
à chanter cent mille milliards de fois,
pour les humains qui aiment et qui naviguent.

Je ne me lasserai jamais.

Extrait adapté Je serai cet humain qui aime et qui navigue (HongFei 2016)

 

Au CRILJ, nous aimions beaucoup les albums de Franck Prévot.

Cette année, notre invité était Régis LEJONC, son ami, avec lequel il avait collaboré à plusieurs albums et nous avions bien sûr eu l’occasion de relire et de partager  : Les indiens, Les pensées sont des fleurs comme les autres ou encore Oddvin, le prince qui vivait dans deux mondes.

Mais nous aimions aussi ses ouvrages plus atypiques publiés à La Maison est en carton : Des pensées sans compter, Toi et Emoi, Pensées cachées.

Le meilleur hommage que nous puissions lui rendre est de continuer à faire vivre ses livres …. longtemps.

 

 

Ce contenu a été publié dans LIVRES A LIRE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.